ELEONORE DE STAEL

PARFUMEURE TOUTE EN CONTRASTE

Née en France en 1991 Éléonore rêve d’être maître parfumeur depuis ses 10 ans. Ses parents lui conseillent une école de commerce...

Elle ne cessera néanmoins de saisir toutes les opportunités pour tutoyer le monde de la parfumerie: des stages dans la grande distribution en parfumerie, en passant par la plus grande agence de recrutement des métiers de la parfumerie jusqu'au marketing pour la Maison Dior.

Déterminée, elle sent, scrute, des centaines de parfums, elle observe et écoute les clients et ne cesse d'apprendre sur le terrain.

Puis, inspirée par le modèle de vie de sa grand-mère Françoise de Staël, subversive mannequin des années 50, elle réussit à convaincre ses parents et intègre la promotion 2015 du Grasse Institute of Perfumery.

Elle en sort major, commence à composer au sein de la maison Edmond Roundnitska, apprend aux côtes de Bertrand Duchaufour, et rejoint le laboratoire de création de Jean Patou en 2016. En 2017 elle est Lauréate du concours Corpo 35 avec la création du parfum Indigo, et devient une des plus jeunes nez indépendantes.

Eléonore crée des parfums 100% naturel selon les pratiques de fabrications éthiques et responsables en harmonie avec la nature. On aime ses ateliers autour de l’expérience olfactive  mêlant  vertus, méditation ou spiritualité. Elle compose en musique, voue un culte à Mathieu Chedid et à son Labo2M. Elle est aussi l’auteure d’un très beau livre Nez Indigo, un conte onirique sur la découverte de l’odeur.

Le parcours à contre sens d'Eléonore de Staël lui donne une singularité et un charme fou et fait d’elle une des parfumeure les plus douées de sa génération.

 

www.eleonoredestael.fr

© 2019 GRACE - Crédit photo : @RLugassy